Quand le bruit devient un danger...

Infos Santé Bien Vivre

Le bruit est partout. Dans la rue, à la maison, dans les transports. Il y a celui que nous subissons, mais aussi celui que nous provoquons. Or, il faut savoir qu’en exposant nos oreilles à des sons trop forts ou répétés, nous prenons des risques pour notre audition et pour notre santé.

en bref

  • Nos oreilles sont un bien précieux : il faut les protéger
  • Un bruit, trop fort ou prolongé, peut être dangereux pour l’audition et la santé.
  • Quelques bons réflexes permettent de protéger son oreille : limiter le volume quand on écoute de la musique, porter des bouchons d’oreille lors des concerts ou en boîte de nuit
Photo d'axe routier

Le bruit, nous sommes tous concernés. Si les sons de la nature sont sans danger pour notre santé, ce n’est pas le cas de tous les bruits de la vie citadine, et des plaisirs modernes... La circulation, la musique à fond, la télévision... Les dégâts que des bruits intenses ou prolongés peuvent nous causer sont irréparables. Alors agissons sur les sources du bruit pour protéger notre capital "ouïe". 

 

Nos oreilles, attention fragiles...

Photo de foule en concert

Nos oreilles sont un bien précieux. Ce sont d’elles (avec notre vue) que dépend notre perception du monde. Elles encore, qui nous préviennent de certains dangers, qui nous permettent de communiquer, de garder l’équilibre... Nous avons vraiment intérêt à en prendre soin, tant nous en avons besoin...

Or, dans la vie de tous les jours, nous ne les ménageons pas toujours.  Bien sûr, nous ne sommes pas responsables de tous les bruits que nous subissons, mais il y en a certains dont nous pouvons et devons nous préserver. Car l’excès de bruit est nocif. Si l’on est exposé à un bruit élevé, surtout pendant plusieurs heures ou de manière répétée, notre audition est en danger. Un concert, une soirée en boîte de nuit, mettent nos oreilles à rude épreuve et peuvent provoquer des lésions. Il faut savoir que nos oreilles commencent à souffrir avant même que nous ne ressentions la moindre douleur.

Les risques ? En plus d’une perte de l’audition, l’excès de bruit peut entraîner des séquelles irréversibles comme :

  • des acouphènes qui sont des bourdonnements ou sifflements entendus tous les jours sans interruption,
  • une hyperacousie, c’est-à-dire une intolérance au moindre bruit,
  • une surdité totale ou partielle qui peut être définitive.

Vivre dans un environnement bruyant est également fatigant pour l’organisme  et générateur de stress. Cela peut avoir des conséquences psychologiques (on se sent déprimé, énervé, on a du mal à se concentrer, à dormir) mais aussi physiques (affaiblissement général, hypertension artérielle, problèmes respiratoires et cardiaques, dérèglement du système nerveux).

Photo d'un homme se bouchant les oreilles

Bourdonnement, sifflements, sensations d'oreille bouchée : ces signaux doivent vous alerter. Ils indiquent que les oreilles ont souffert de trop de bruit. Une bonne nuit de sommeil ou plusieurs heures au calme sont nécessaires pour récupérer. Mais si ces signes persistent, il est vivement recommandé de consulter un médecin ORL ou de se rendre aux urgences hospitalières.

Le bruit, comment se protéger ?

Photo d'un homme portant un casque

Si vous êtes exposé au bruit dans votre vie professionnelle (usines, chantiers, restaurants, bars, boîtes de nuit…), sachez que selon le volume sonore que vous subissez, votre employeur peut avoir l'obligation de vous fournir des protections individuelles (casques ou bouchons d’oreilles).

Dans la vie de tous les jours, ménagez vos oreilles. 

 

A la maison : baissez le volume !

Prenez de bonnes habitudes : baissez le volume de la radio ou de la télévision et utilisez un casque si les enfants font leurs devoirs ou dorment. Pensez à votre bien être auditif en vous prévoyant des pauses, des moments de silence pour vous reposer.

Attention à la musique trop forte !

Photo d'un jeune écoutant de la musique

Il vaut mieux baisser un peu le son pour que la musique reste un plaisir toute votre vie. Si vous écoutez de la musique avec un casque ou des oreillettes : réglez le volume à moitié, utilisez les casques ou écouteurs fournis avec l'appareil (ils garantissent un volume sonore de 100dB), limitez la durée d'écoute à une heure maximum.

En concert et en boîte, éloignez-vous des enceintes, faites des pauses 30 minutes toutes les deux heures, ou 10 minutes toutes les 45 minutes, à l'extérieur ou dans une zone calme. Portez des bouchons d'oreilles à la moindre gêne. Pour les retirer, mettez-vous  au calme afin de ne pas exposer brutalement vos oreilles à un volume sonore élevé.